Polémique sur les masques distribués au Beausset

La polémique enfle au Beausset depuis la distribution par la municipalité de masques non réglementaires à la population.

Depuis le 7 mai 2020, chaque Beaussétan peut venir retirer un masque selon un protocole que nous avons détaillé dans un article précédent (voir ici). Le problème, c’est que ces masques sont loin de faire l’unanimité et la déception est à la hauteur de l’attente qui régnait parmi les habitants.

« Un simple bout de tissu polyester et un élastique«  voilà comment pourrait être résumé le masque qui est distribué au Beausset.

Masque distribué par la mairie du Beausset: un simple bout de tissu simple couche et un élastique

C’est sur les réseaux sociaux que la polémique est la plus vive, et les commentaires négatifs adressés à Georges Ferrero, le maire du Beausset et aux élus de la majorité s’enchaînent.
Il faut dire que ces derniers, la candidate de la majorité sortante aux élections municipales Laurence Bousahla en tête, se sont en effet réservés la distribution des masques aux Beaussetans à grand renfort de publicité dans Var Matin (voir ici) et de messages de récupération politique sur les réseaux sociaux (notamment à propos de la réalisation « par une conseillère municipale » de la majorité de masques destinés aux enfants de la commune – voir ici et ici). La présence du Conseiller Départemental Marc Lauriol est également largement mise en avant (voir ici la photo publiée sur le site de la mairie).

« M. le Maire, sourire aux lèvres. Saviez-vous que ces masques ne sont pas aux normes? Qu’avez-vous à dire? «  (voir ici), interroge ainsi un Beaussétan.

Une autre Beaussétane témoigne: « Nous avons récupéré nos masques et avons été surpris de la qualité médiocre du produit, tissu et coutures. Ils ne sont manifestement pas aux normes. L’agent municipal nous a d’ailleurs recommandé un lavage à 40 degrés alors qu’il a bien été répété par le gouvernement qu’il fallait au moins un lavage à 60 degrés pendant une demi heure. Malheureusement ces masques ne resisteraient pas à cette température. Ceci n’est pas acceptable venant d’une collectivité » (voir ici).

La réponse du maire du Beausset Georges Ferrero, à ceux qui l’interpellent ne s’est pas fait attendre et elle est pour le moins…. expéditive: « Pas de réponse à faire à des idiots » (voir ici) !

La polémique sur ces masques distribués au Beausset n’est pourtant pas nouvelle.
En effet, depuis le 3 mai 2020 (soit 4 jours avant le début de la distribution au Beausset), ces mêmes masques ont fait polémique à Montpellier alors qu’ils étaient distribués par des buralistes et par un magasin de grand distribution.
Après comparaison des clichés, aucun doute, le produit est similaire (voir ici). La seule différence, c’est que les masques de Montpellier étaient accompagnés d’une notice indiquant « Ce masque n’est pas un équipement de protection individuelle. Ce masque n’est pas un dispositif médical » !
Au Beausset, aucune notice, ni aucun avertissement à propos de ces masques.
Etonnant que cette affaire des masques de Montpellier ait échappée à des élus municipaux Beaussétans réputés très présents sur les réseaux sociaux alors que cette affaire a fait le tour de France et que même le Journal Libération, via son son site CheckNews, a qualifié ces masques d' »arnaque » (voir ici).

En principe, la distribution de masques est conditionnée à la conformité aux critères de la norme « AFNOR », basée sur un cahier des charges strict (voir ici). Or, aucun logo, aucune mention n’apparaît sur le masque. Seule une mention sur le site de la mairie indique que ces masques doivent être lavés uniquement à 40° (très loin donc des spécifications officielles des masques « grand public » catégories 1 et 2). C’est notamment sur ces points qu’un des candidats aux élections municipales du Beausset, a interpellé par courrier le maire Georges Ferrero (voir ici).

Quelles responsabilités?

En effet, si chacun est libre de fabriquer, d’acheter ou de porter un masque ne répondant à aucune norme, la responsabilité est tout autre pour une Collectivité Publique qui distribue à grande échelle des masques non-réglementaires à sa population, sans compter la responsabilité personnelle des élus, le maire en tête…

Après avoir affirmé sur le site de la mairie que « ces masques contrairement à certains commentaires sont des masques aux normes afnor grand public », (voir ici) cette mention a été supprimée rapidement (voir ici) !

De quelle certification disposent réellement ces masques? La Commune a-t-elle vraiment vérifié ces certifications ? Ces masques peuvent en effet créer un sentiment de protection à leurs utilisateurs alors qu’ils sont potentiellement dangereux.
Qui a sélectionné ces masques parmi tous ceux disponibles ? Qui a financé l’achat de ces masques ? Telles sont les questions qui se posent.
Il est fort à parier que la Direction Départementale du Var de la Protection des Populations devrait être saisie prochainement de ce dossier

Parmi les communes voisines, Le Beausset fait-il exception? La réponse est très clairement OUI.

En effet, à Bandol c’est un masque « 100% Coton Type 1 Normes AFNOR » qui a été distribué (voir ici). Au Castellet, c’est un masque en « tissu grand public de haute qualité » qui sera distribué dans les boites aux lettres (voir ici et ici). A Evenos, ce sont des masques en tissu fabriqués main « répondant aux normes établies par l’AFNOR » qui sont distribués (voir ici). A Sanary, ce sont « un masque lavable et un masque chirurgical » qui sont distribués (voir ici). A Toulon, ce sont des « masques 3 épaisseurs en jacquard tramé » (voir ici). Seule exception, à Six Fours: le « masque de faible qualité » va être testé par un laboratoire indépendant et sera rappelé si besoin…

Pas sûr que le « Pas de réponse à faire à des idiots » de Georges Ferrero suffise à répondre à l’inquiétude des Beaussétans et à apaiser les esprits.

EDIT du 18/05/2020: Le journal Libération via sa rubrique CheckNews a enquêté sur l’affaire des masques distribués au Beausset dans un article intitulé « Est-il vrai qu’une mairie du Var a distribué aux habitants des masques non homologués ? du 18/05/2020 (voir ici).

1 COMMENTAIRE sur “Polémique sur les masques distribués au Beausset

  1. Merci pour ce tour assez complet de la situation délétère que l’équipe sortante impose aux Beaussétans.

    J’ajoute que le passage « Distribution des masques au complexe sportif avec Marc Lauriol conseiller départemental grâce à qui le département du Var a contribué financièrement à l’achat de ces masques offerts gracieusement aux beaussétans. » est démagogique et mensonger.
    Depuis quand ce qui est acheté avec l’argent du contribuable est offert aux citoyens?

    C’est seulement un choix de l’utilisation de l’argent public qui a été fait par les élus municipaux et départementaux. Ils ne sont pas bénévoles et n’offrent pas des produits achetés avec leurs propres deniers.

    Dommage que ce choix se soit porté sur un produit aussi inadapté. Du coup c’est de dilapidation de l’argent public qu’il faudrait parler. Combien? 100 000 €? le double? davantage?

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE