Le Beausset sous tutelle de l’Agglo ?

Heureusement que Var Matin est là ! En une interview du Maire du Beausset, on en apprend plus que lors des Conseils Municipaux et Conseils d’Agglomération dont la transparence dans le partage des informations est souvent décriée…

Après les autres maires du Var, c’était en effet au tour de Georges Ferrero d’être interviewé samedi 23 janvier 2016 par le quotidien régional, et les surprises n’ont pas manqué.

On ne s’attardera pas sur l’habituelle tendance du maire du Beausset à se prévaloir d’actions réalisées par d’autres et notamment par son prédécesseur (on se souvient qu’il s’était gargarisé de la création du Pôle Saint Exupéry, de l’unité Alzheimer, des 46 logements sociaux de la Boétie et de ceux de la Réserve du Moulin, de la rénovation des bâtiments municipaux, etc, voir notamment notre article ici), mais on notera surtout l’hyper présence de la Communauté d’Agglomération dans les dossiers beaussétans. A un point tel, qu’on se demande si Georges Ferrero est encore décisionnaire au Beausset…

Revue de détails:

  • Création d’une aire de grand passage pour les gens du voyage. Selon le maire du Beausset, « Sud Sainte Baume va réaliser les aménagements (…) du côté du Val d’Aran ». C’est la première fois, qu’on entend parler de la création de cette aire de grand passage sur la commune du Beausset. A quel moment ce dossier a-t-il été évoqué en Conseil Municipal ? Cette aire est-elle mentionnée dans le PLU? Quelle concertation a été menée avec les riverains ? Qui a imposé ce lieu ? Le Beausset ou plus vraisemblablement l’Agglomération  et son hyper président, Ferdinand Bernhard ? Autant de questions qui se posent et pour lesquelles on aimerait le même genre de détails de la part du maire que sur des choses bien plus insignifiantes…
  • Elargissement des voies entre Sainte Anne d’Evenos et Le Beausset (voir notre article ici). Selon Georges Ferrero, « le projet (…) est à l’étude avec la Communauté d’agglomération ». Le problème c’est que ni l’Agglo, ni la mairie du Beausset ne peuvent expliquer ce projet, sa finalité et son coût. Chacun se renvoie la balle, au point que l’on parle aujourd’hui, en off, de préparation de voiries en perspective du chantier de la future LGV Paca…
  • Réseaux informatiques dans les écoles du Beausset: là aussi Georges Ferrero « salue le travail énorme mené par la Communauté d’Agglomération » pour équiper chacune des classes en bornes wifi (que les représentants de parents d’élèves critiquent).
  • Projet de nouvelle gendarmerie: Georges Ferrero « fait confiance au président Ferdinand Bernhard pour l’accompagner dans ce grand projet ».
  • La voie de contournement du Beausset: Selon le maire, « ce n’est pas la commune qui la demande ni qui la finance ». Il aurait pu préciser que c’est, par contre, la commune qui la subit « pour améliorer la desserte de la zone de Signes »

Sur le principe, la coopération intercommunale est parfaitement souhaitable pour améliorer le service rendu aux contribuables, mutualiser les moyens et maîtriser les budgets. Mais cette coopération ne doit pas se faire au détriment du Beausset, de ses intérêts et de ceux de ses habitants. Or, dans beaucoup trop de dossiers, il apparaît que les décisions se font au niveau de l’Agglomération (ou plutôt de son Président) et que le Conseil Municipal du Beausset n’est consulté, quand c’est le cas, qu’à postériori.  Le maire, Georges Ferrero, a d’ailleurs beaucoup de mal à apporter des explications claires aux élus de l’opposition et aux citoyens du Beausset.

Si tous les grand projets beaussétans sont donc dorénavant décidés au niveau de l’Agglomération, comment le maire du Beausset peut-il donc justifier l’augmentation importante des impôts qu’il a fait voter au premier trimestre 2015 (voir notre article ici) ? Pour quels objectifs, pour quels projets ?

Chacun appréciera d’ailleurs la formulation que Georges Ferrero a choisie pour qualifier leur augmentation: les impôts « n’ont que très légèrement augmenté » a t-il indiqué à Var Matin !

Ah bon ? On a refait les calculs: +6,51% pour la Taxe d’Habitation, +6,45% pour la Taxe sur le Foncier Bâti, +6,47% pour la Taxe sur le Foncier Non Bâti, +19,5% pour le département, +1% pour les Taxes spéciales et +17% pour la Taxe ordures ménagères (voir notre article ici) (sans compter les multiples augmentations des tarifs municipaux comme celui de la cantine: 16% en 1 an) !

Très légèrement augmentésles impôts ?

Les motifs de réjouissance sont rares mais, en ce qui concerne les logement sociaux, le préfet du Var ainsi que le ministre de la Ville, Patrick Kanner,  seront ravis d’apprendre que « la commune n’est plus carencée en logements », selon la déclaration étonnante de Georges Ferrero, alors qu’il y a 4 mois encore, ce même ministre, lors de sa visite au Beausset (en octobre 2015) qualifiait notre commune de «gravement carencée selon les critères de la loi SRU » et annonçait  avoir fait prendre par le préfet du Var,  un arrêté de préemption urbain sur deux parcelles au Beausset pour y faire construire des logements sociaux (voir notre article ici) « afin de résorber une partie du déficit ». Sic…Puisque Georges Ferrero annonce que « la commune n’est plus carencée en logements », on peut donc s’attendre à ne plus payer de pénalités dans les années à venir (300 000€ env en 2015). On verra bien…

Que dire également de l’érection (grâce à une souscription publique) d’une statue monumentale « en bronze de 1,80 m posée sur un socle en pierre de 1,50 m« selon les précisions (pour une fois) détaillées du maire, en reconnaissance au Grand Homme qui est né dans la Commune. Jean-Etienne-Marie Portalis, ce grand orateur, philosophe, homme politique et juriste (co-rédacteur du Code civil, voir l’article que nous lui avions consacré en 2010), dispose déjà d’une statue dans le hall d’entrée de la mairie ainsi que d’une rue à son nom. Quelle est donc la justification d’un monument d’une telle ampleur sur la Place de la Mairie ?

Faut-il nous attendre à voir le maire ériger également une statue à la gloire du Président de l’Agglomération (sur souscription publique bien sûr…)?

Méditons sur cette phrase de notre Grand Homme Portalis: « quand la raison n’a point de frein, l’erreur n’a point de bornes »
VM230116_1 VM230116_2

COMMENTAIRES sur “Le Beausset sous tutelle de l’Agglo ?

  1. Les Beaussétants l’ont voulu, ils l’ont eu, pourquoi se plaindre? Six ans c’est vite passé, même s’il nous en faudra le double pour nous en remettre si toute fois nous retrouvons un maire digne de ce nom, intègre capable et honnête. Depuis quarante ans au Beausset je n’en ai pas connu beaucoup. Je ne donnerai pas le nombre exact pour ne pas vexer les autres , mais il, est bien seul le brave homme.

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE