Quand « Intercommunalité » rime avec « opportunité » !

On croyait l’épisode de l’intercommunalité clôt par la décision du Préfet de maintenir Le Beausset au sein de la CCSSB (voir ici), mais nous avions oublié que nous sommes à un peu moins de 2 ans des prochaines élections municipales…

C’est donc par un tract distribué dans les boites aux lettres des Beaussétans que plusieurs membres de l’opposition municipale de droite se félicitent de la décision du Préfet et tentent la récupération politique de cette « victoire ». On remarquera que les élus socialistes de l’opposition ne se sont pas associés à ce tract qui sent le réchauffé et dont on pourrait croire les signataires soudés (mais l’on sait que c’est très loin d’être le cas… voir ici).

Ainsi donc, le maintien du Beausset au sein de la CCSSB serait du à l’action de mobilisation de ces élus et à leur supposé activisme ? Ce serait aller un peu vite en besogne !

Cette « victoire » n’en est pas une. En effet, cette décision du préfet est avant toute chose une décision de bon sens liée à la configuration géographique du territoire et à l’histoire des communes qui forment la CCSSB. Les Beaussétans ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en janvier dernier lorsqu’ils se sont mobilisés massivement pour affirmer leur attachement à l’identité de commune d’arrière littoral (voir ici).

L’ont-ils fait à la demande de ces Conseillers Municipaux de l’opposition ? La réponse est sûrement non tant cette consultation était apolitique et s’inscrivait au-delà des groupes politiques locaux!

Comme nous l’avons déjà souligné dans nos articles précédents sur cette question (voir ici), la ligne de partage entre les « favorables » et les « défavorables » au rapprochement de TPM n’était absolument pas liée à l’appartenance à un groupe politique en particulier. Pour preuve, plusieurs membres de poids de la majorité municipale n’ont ainsi jamais caché leur jugement défavorable à un rapprochement de TPM alors que l’on prêtait au maire la position inverse. Pourtant ces positions divergentes n’auront pas entrainé de psychodrame ni de scission au sein de cette majorité… Preuve surement d’une certaine maturité politique.

Alors quand nous voyons cette mobilisation apolitique des Beaussétans récupérée par ces élus de l’opposition, le malaise s’installe. La campagne des prochaines échéances municipales de 2014 a bel et bien commencé…

 

COMMENTAIRES sur “Quand « Intercommunalité » rime avec « opportunité » !

  1. Tout à fait d’accord avec votre analyse mais alors que dire de l’éditorial du maire, qui n’a jamais été clair sur la question, dans la dernière revue municipale?

  2. Bonsoir,
    il y a un nouvelle édition du magazine municipal ? moi je ne l’ai pas encore reçu donc je ne peux pas me prononcer sur l’edito du maire. Mais en tout cas je trouve la récupération par ces élus de l’opposition peu glorieuse. Je dois même dire que ca m’irrite un peu qu’on me pollue ma boite aux lettres avec ce type de tract dans lequel finalement il n’y a rien.

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE