Le Maire: « ni Père Noël, ni Shérif »!

Dans une salle bondée et avec une mise en scène qui rappelle les meilleurs moments de la campagne électorale de 2008 et en présence de Josette Pons et des Maires des Communes voisines, le Maire du Beausset, Jean-Claude Richard a adressé ses vœux aux Beaussétans hier soir.

Dans un long discours aux accents gaulliens et ponctué de nombreux traits d’humour et de bons mots, Jean-Claude Richard a détaillé tous les chantiers qui ont été menés cette dernière année au Beausset et la liste fut longue.
Avec plus de « 400 000 heures de travail » consacrées au Beausset notons entre autres: réfection des voiries, des oratoires, de l’éclairage, requalification des jardins publics, maitrise des budgets, rénovation des écoles, conseil municipal des jeunes, augmentation du nombre de places de stationnement au rond-point des Spahis « malgré des comportements de cirques politico-médiatiques vainement procéduriés, condamnés d’ailleurs fermement et sans délais par la justice« . Ce fut la première gifle, il y en aura d’autres (voir nos articles sur l’affaire des Spahis ici), etc.

Quant à 2010, en raison de l’environnement économique et social, sera adoptée une démarche de « pragmatisme dans la recherche d’un juste équilibre entre les objectifs économiques, sociaux et environnementaux« .
Sont prévus: un plan pluri-annuel d’amélioration des parkings, le maintien de leur gratuité, l’installation de nouvelles minuteuses, la construction de nouveaux bâtiments pour la Gendarmerie, la mise en place d’une véritable politique de communication et d’information municipale pour « Faire Savoir » les orientations et réalisations, etc., avec une priorité donnée « aux décisions génératrices d’emplois directs et indirects. »

Mises au point

L’occasion a également été saisie par Jean-Claude Richard pour faire plusieurs mises au point: la première concernait le fait que l’équipe municipale n’avait pas eu recours au Budget Supplémentaire malgré les interrogations « faussement ingénues de quelques bonnes âmes« …(NDLR: Ceci fait référence aux Conseillers Municipaux de l’opposition qui, tous les ans, s’étonnent que la nouvelle municipalité n’ait pas besoin de réajuster les budgets en fin d’année)…

Puis le maire en affirmant son attachement aux respects des règles de construction et d’environnement a indiqué qu’il n’était « ni un Père Noël ni un Shérif« . Il a d’ailleurs précisé qu’être « citoyen c’est connaître les règles qui s’appliquent à soi avant de dénoncer les autres » faisant ici référence aux différentes dénonciations (dont la plupart se sont révélées infondées) qui ont été orchestrées durant l’année passée. Ainsi « Lorsque l’on rêve de devenir le Lucky Luke de son voisinage, il ne faut pas agir comme un Dalton, ça finit généralement les fers aux pieds ! » a-t-il ajouté.

Bam!, bam ! Les détonations résonnent encore…

D’un point de vue général cette Cérémonie des Vœux à la population a été l’occasion pour le maire de faire un discours de politique générale dont la similitude avec ceux de sa campagne électorale en 2008 n’est surement pas fortuite et de rétablir quelques vérités lui permettant de reprendre l’initiative !

On raconte que certains Conseillers Municipaux, opposants à la majorité municipale, qui étaient cachés dans la foule et n’étaient pas présents sur l’estrade avec les autres membres du Conseil Municipal, ont changé plusieurs fois de couleur durant cette soirée…

COMMENTAIRES sur “Le Maire: « ni Père Noël, ni Shérif »!

  1. Très belle soirée qui a permis de constater l’énorme popularité de Mr Richard et de son groupe.
    J’ai également été ravi de constater que la très grande majorité des élus de l’opposition était assis à côté de leurs collègues de la majorité sur l’estrade qui était réservée aux membres du Conseil Municipal derrière Monsieur le Maire, témoignant ainsi d’un respect républicain.
    Quant à ceux qui n’y étaient pas et qui se cachaient dans la foule pour bien marquer leur opposition, cela ne les grandit pas, bien au contraire!

  2. J’étais à la réunion des voeux du maire et j’ai trouvé son intervention de grande qualité et moderne. Celà nous change des élus à la langue de bois qui avant semblaient s’ennuyer en nous parlant. J’ai aimé ce dynamisme et cette détermination qui nous rendent fiers de notre village. Bravo, il manquait peu être un peu de chaises. Je pense que les Dalton se sont reconnus… nous aussi, Super !

  3. En effet une cérémonie des vœux atypique à plus d’un titre…
    Pour la forme: une vraie mise en scène avec une entrée à l’américaine (que je n’ai pas aimé), un ton direct et sans langue de bois à la hauteur surement des ennuis auxquels il a du faire face l’année passée et qui a du étonner plus qu’un des maires des communes voisines présents et Madame Pons également…
    Et pour le fond: une capacité à analyser l’environnement général et à y inscrire un projet et une vision claire pour notre village.
    Je ne fais pas partie de ceux qui l’ont élu, préférant donner mes suffrages à Mr Rossi, mais je dois admettre que Monsieur Richard fait pour l’instant du bon travail.

  4. Décidément ce Monsieur Richard que je ne connaissais pas ou très peu surprend tout le monde et il sait rassembler. Moi j’ai voté Pardon par habitude mais si c’était aujourd’hui je choisirais notre maire actuel pour ce qu’il fait, ce qu’il dit et le contact qu’il sait avoir (et en plus il a l’appui visible de Mme Pons). Je suis contente qu’il ait gagné les élections. Je le pense sincère quand il se dit gaulliste, il prend à droite et à gauche ce qu’il y a de mieux et sait se placer au dessus de la mêlée politicienne, je dis bravo, nous avons besoin d’hommes de cette trempe au Beausset. Moi j’ai bien aimé la mise en scène des vœux, c’était tonique. Nous sommes au 21ème siècle et je crois que le général qui n’a jamais hésité à surprendre avec la radio et la télé utiliserait aujourd’hui les mêmes moyens. Ma seule inquiétude est que le talent et les capacités politiques de notre maire lui donne d’autres idées.

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE