15 mois de mandat de Georges Ferrero: le bilan de l’opposition

Après 15 mois de mandat du maire Georges Ferrero et de son équipe, l’opposition conduite par Edouard Friedler, a décidé de tirer un premier bilan de leurs actions en publiant un document qui met en lumière des résultats, considérés par beaucoup, comme particulièrement pauvres.

Il est vrai que ces premiers mois de mandat ont été marqués par la mise en lumière de nombreux manquements qui laissent les observateurs assez dubitatifs et mettent en doute la capacité des élus beaussétans, et notamment le premier d’entre eux, à transmettre une vision d’un développement raisonné et maîtrisé de notre commune et à conduire correctement les affaires de la commune. Quelques exemples:

  • l’augmentation particulièrement élevée des impôts: +6,51% de la Taxe d’Habitation, +6,45% de la Taxe sur le Foncier Bâti, +6,47% de la Taxe sur le Foncier Non Bâti alors que dans le même temps les frais de fonctionnement explosent (voir ici un tableau comparatif de la fiscalité des communes de SSB),
  • des investissements « sans projet d’ensemble » et surtout sans réelle utilité comme la énième réfection des 2 ronds-points aux entrées du Beausset (voir notre article ici) qui a soulevé l’indignation des Beaussétans,
  • la fermeture d’une classe à l’Ecole Malraux en raison d’une non prise en compte de l’arrivée prochaine des occupants des logements sociaux en cours d’achèvement (voir ici) et qui a conduit à la mobilisation des parents d’élèves,
  • l’augmentation de tous les tarifs et notamment ceux de la cantine scolaire de plus de 16% en 1 an,
  • la taxation des repas pris par des élèves souffrant d’allergies dont les parents leur préparent un repas spécifique (et donc sans coût direct pour la commune) – voir ici,
  • le manque de coordination et d’entente avec les commerçants du centre-ville dont l’Association évoque une réunion « pas très constructive voire même négative » avec le nouveau maire en mai 2014, et de « coups bas provenant d’élus » et a mis fin à ses activités début 2015,
  • la non maîtrise des arrivées successives des gens du voyage avant l’été et l’incapacité à faire respecter les règlements,
  • la énième modification du PLU sans explication des projets envisagés (rappelons que Georges Ferrero et son épouse avaient obtenu lors d’un jugement au Tribunal Administratif de Toulon en février 2014, l’annulation partielle du PLU dans un nouveau volet d’une affaire de construction illégale qui l’opposait à leur voisin Jean-Pierre Vitrant (l’auteur du blog polémique le-beaussetan.com) voir ici),
  • l’attentisme et le manque d’initiative total à propos de l’extension de la crèche, de la rénovation de bâtiments publics, de la construction d’équipements collectifs structurants, etc
  • les multiples affaires de conflits d’intérêts pour lesquelles des procédures judiciaires semblent être en cours – voir ici,
  • l’affaire du CCFF (voir ici) qui a été supprimé avant l’été 2014 pour des raisons obscures, puis, devant le tollé généré, réactivé dans l’urgence avec un renouvellement quasi-général de ses bénévoles,
  • l’affaire de la restauration par les services municipaux d’un chemin privé conduisant notamment à la propriété du maire (voir ici et ici),
  • l’affaire du recrutement par le maire de sa femme au poste de Directrice de Cabinet (voir ici) et le refus du maire de dévoiler la rémunération de sa femme à la mairie (voir ici),
  • l’augmentation de plus de 20% des indemnités des élus à l’intercommunalité dont Georges Ferrero est 1er Vice-Président (alors qu’en même temps les impôts augmentent magistralement),
  • les tentatives de museler tout débat démocratique au Conseil Municipal (voir ici), sans compter la multiplication des incidents à la Communauté d’Agglomération,
  • les résultats très médiocres de la liste UMP aux élections départementales au Beausset (Georges Ferrero était candidat suppléant) (voir ici) ayant conduit à l’installation durable du FN dans notre commune,

Il n’est pas sûr que les multiples initiatives d’animation du centre-ville et notamment le feu d’artifice tiré mi-Août 2014 suffisent pour inverser ce premier bilan..

Et vous que pensez-vous de ces 15 mois ? Réagissez en commentaire !

 

 

LBR1

LBR2LBR3LBR4

Source: l’association Les Amis du Beausset Rassemblé

COMMENTAIRES sur “15 mois de mandat de Georges Ferrero: le bilan de l’opposition

  1. échec également pour les écoles: sans aucune concertation avec les Représentants des Parents d’élèves, le maire et l’adjointe aux écoles Mme Bousahla transforment officiellement les activités périscolaires en garderie les lundis et vendredis, et comme s’occuper des enfants çà coute cher, ils demandent à ce que les parents récupèrent les enfants « dans la mesure du possible » à 15H30 pour mieux s’en débarrasser ! Echec et incompétence !

  2. et les agents de la commune, il faut en parlé: on a jamais vu autant d’arrêt maladie et de mise en disponibilité. On en peux plus

  3. Beaussetan depuis bientôt 1an, je me suis inscrit à la newsletter de ce blog afin d’être informé de ce qu’il se passe , et avec l’envie de participer comme je le peux à la vie de ce beau village.
    Je me rends compte que les gens ne viennent ici que pour pleurnicher, je cherche désespérément des informations constructives et n’en trouve pas, ou très peu; c’est bien dommage.

  4. Vous pouvez aisément participer à la vie de la commune en vous rapprochant des nombreuses associations : il y en aura sûrement une qui répondra à vos attentes. Bienvenue dans la commune. Marcelle

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE