Gabriel Tambon condamné à l’interdiction de toutes fonctions publiques

Dans une nouvelle affaire de harcèlement moral, Gabriel Tambon, le maire du Castellet et Vice-président de la CASSB a été, à nouveau, reconnu coupable. Outre à une amende de 15 000€, il a été condamné à l’interdiction de toutes fonctions publiques à titre exécutoire, il n’est donc plus maire du Castellet ni vice-président de l’intercommunalité.

Lisez l’article de Var Matin ci-dessous et tous les articles que nous avons consacré à Gabriel Tambon sur notre blog: ici.

En 2014, dans une précédente affaire de harcèlement, Gabriel Tambon avait déjà été condamné à 3 ans d’interdiction d’exercer sa fonction de Maire. Refusant d’appliquer sa peine, c’est le préfet qui avait du prendre des mesures pour l’obliger à respecter sa condamnation (voir notre article ici). En appel, sa condamnation dans cette affaire avait été confirmée mais sa peine avait été, étonnamment, très allégée (il avait pu retrouver l’exercice de son mandat de maire).

C’est d’ailleurs cette affaire qui avait été au coeur du psychodrame à la Communauté de Communes Sud Sainte Baume entre le Président Ferdinand Bernhard et plusieurs élus communautaires dont le maire de Bandol Jean-Paul Joseph. Lisez notamment notre précédent article ici.

Le reportage que France3 Var à consacré à cette affaire: http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/emissions/jt-local-1920-toulon

Gabriel Tambon_le maire du Castellet  interdit d exercer toute fonction publique   Le Castellet   Var Matin

Var Matin 13 Mai 2015

Tambon_VarMatin140515_1

Var Matin 14 Mai 2015

Tambon_VarMatin140515_2

Var Matin 14 Mai 2015

1 COMMENTAIRE sur “Gabriel Tambon condamné à l’interdiction de toutes fonctions publiques

  1. Ouf !
    J’ai bien lu? à titre exécutoire ! donc immédiatement, appel ou pas !
    Il était temps que la justice passe.
    Et la Marianne d’Or? va-t-elle lui être retirée? Celles et ceux qui se réjouissaient de la lui voir attribuée vont-ils reconnaître leur erreur?

    Il y a bien des articles à relire et des vidéos à revoir avec l’éclairage de ce jugement.

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE