Dimanche, une seule chose: votez!

Si vous ne le savez pas encore, c’est dimanche 23 mars que se tiendra le 1er tour des élections municipales 2014. Les bureaux de vote ouvriront à 8h00 et se fermeront à 18h00. Nous n’avons qu’une seule chose à vous dire, c’est: allez voter !

Avec 7 listes, vous avez une offre large. Il s’agit maintenant de faire votre choix. Cela fait maintenant près de 9 mois que nous évoquons cette campagne. Pour vous aider, vous pouvez retrouver ici tous les articles que nous avons consacré à cette élection (et nos autres articles sont là pour vous rafraîchir la mémoire sur ces 6 années d’actualité beaussetanne que notre groupe a couvert jusqu’ici).

Cette campagne globalement n’aura finalement réservé que peu de surprises. Elle aura surtout été marquée par un très faible niveau de débat démocratique, de capacités d’argumentations et de capacités à mobiliser de la part de plusieurs candidats. On aura vu passer beaucoup de manipulations, des mauvaises fois évidentes, et une incroyable accumulation d’attaques menées avec une virulence que l’on avait pas encore vu jusqu’à aujourd’hui et contre des personnes particulièrement. Le maire a d’ailleurs publié un document hier pour les dénoncer.

Au fil des articles que nous avons consacré à cette campagne, pour lesquels nous assumons pleinement le côté engagé, vous aurez eu l’occasion de vous faire une idée des motivations, forces et faiblesses de plusieurs de ces candidats.
Vous aurez remarqué les aspirations de revanche des 3 candidats qui étaient élus municipaux jusqu’en 2008 et qui se présentent en ordre dispersé au 1er tour (et qui, malgré leurs dénégations, pourraient faire alliance au second tour) : Georges Ferrero, Gérard Faïs et Serge Chiapello. Ils auront tenté pendant tout le long de la campagne de faire oublier le bilan catastrophique qu’ils ont laissé en 2008 en attaquant toutes les réalisations de l’actuelle mandature (Georges Ferrero ira même jusqu’à revendiquer la réalisation du Pôle St Exupéry, créé pourtant 2 ans après la fin de son mandat…).

A côté de ces 3 candidats, vous avez bien-sûr Claude Alimi, dont nous avons suffisamment dénoncé les manoeuvres et comportements sur ce blog pour que vous ayez une bonne idée du personnage. Comme la commune du Beausset ne suffit pas à son goût du pouvoir, il pilote en coulisse la campagne de Blandine Monier à Evenos dont la similitude dans la communication, idées, formulations, edito est flagrante…

On vous aura parlé que très peu de la liste FN menée par l’illustre inconnue Yolande Bonnaure. La stratégie nationale de ce parti se sera caricaturalement vue au Beausset. Aucune réunion de présentation d’un projet (même une ébauche), un maigre tract avec quelques maigres idées (dont l’installation d’un bouton poussoir au CCAS et un panneau de limitation de vitesse sur une route..). Wouah, ça c’est de la réflexion !
Il se dit que la plupart des 28 personnes qui ont accepté de mettre leur nom sur la liste FN, n’ont jamais eu de réunion de préparation avec leur tête de liste et ne l’ont rencontré que peu de fois…

On vous aura peu parlé également de cette liste dite « citoyenne » emmenée par Edouard Friedler qui rassemble une très forte proportion de fonctionnaires (en activité ou en retraite) et particulièrement de l’Education Nationale. Et pourtant, la campagne électorale de cette liste se sera très largement durcie ces dernières semaines en attaquant bizarrement sur la gestion de la commune ce qui aura eu comme conséquence de rendre très peu visible leurs propositions qu’on pourrait résumer d’une façon un petit peu caricaturale en : vouloir « engager la réflexion sur l’opportunité de réfléchir à proposer »… Un François Hollande du Beausset?

Enfin, le dernier candidat a citer est le maire, Jean-Claude Richard, qui après avoir annoncé son désir de ne pas se représenter, s’est finalement laissé convaincre à la faveur d’une pétition citoyenne l’été dernier. Chacun sera libre de son jugement sur le bilan de son 1er mandat (voir ici), mais vu l’état de délaissement et de sous-équipement dans lequel se trouvait notre commune en 2008, (année où nous avons démarré notre blog), beaucoup considéreront qu’il a réussi le tour de force de remettre à un niveau satisfaisant, sans augmentation des taux d’imposition, notre village…

On vous l’a dit, nous sommes engagés!

A vous de choisir maintenant !

 

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE