Municipales au Beausset: 7 listes sont déposées

7 listes à l’élection municipale de 2014 au Beausset | Var Matin du 8 mars 2014

Les candidats à l’élection municipale au Beausset avaient jusqu’à jeudi soir pour déposer à la préfecture leurs listes pour le premier tour de l’élection qui aura lieu le 23 mars prochain.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, il y aura donc bien 7 listes dans notre commune.

Deux de ces listes affichent une affiliation à un parti politique:

  • celle de Serge Chiapello qui est affilié à l’UDI (après avoir tenté d’obtenir l’investiture de l’UMP – voir ici). Actuellement conseiller municipal de l’opposition, il était le Premier Adjoint en charge de l’urbanisme puis des écoles de l’ex-maire Sylviane Pardon, battue sans appel en 2008.
  • celle de Yolande Bonnaure affilié au Front National, dont on connait finalement que peu de choses (voir ici).

Ensuite, 3 listes se déclarent sans étiquette:

  • celle de Gérard Faïs, dont la campagne est qualifiée à la quasi-unanimité des observateurs comme la plus virulente et la moins digne** (voir ci-dessous et également cet article notamment). Il est Conseiller Municipal de l’opposition. Il est également issu de l’équipe de l’ex-maire Sylviane Pardon dans laquelle il n’était en charge d’aucune délégation.
  • celle de Georges Ferrero, lui également issu de l’équipe de l’ex-maire Sylviane Pardon. Il était Adjoint en charge du Sport. Son entrée en campagne distinguant les Beaussétans de naissance des autres a été particulièrement remarquée (voir nos différents articles et leurs commentaires). Sa liste se distingue notamment par ses liens familiaux, ainsi que plusieurs de ses colistiers, avec des agents communaux (son propre frère est par exemple un employé communal). Certains observateurs pointent le risque manifeste de conflits d’intérêts…
  • celle d’Edouard Friedler, qui bien qu’affichée sans étiquette est une liste de rassemblement des gauches: Communiste, Front de Gauche, Socialiste et EELV. La tête de liste est un nouveau venu sur la scène politique Beaussétane. Sa campagne, à 3 semaines de l’échéance, se durcit étonnamment.

Enfin, deux listes sont estampillées divers droite:

  • celle de Claude Alimi, l’ex-premier adjoint élu en 2008 sur la liste de Jean-Claude Richard et qui avait été démis de ses fonctions à deux reprises en raison de son comportement quelques mois après les élections (voir les multiples articles que nous lui avons consacré). Il est actuellement Conseiller Municipal de l’opposition.
  • et enfin celle de Jean-Claude Richard, le maire en exercice qui est candidat à sa réélection.

Pour le détail de la composition des listes, c’est ici.

 

**: il nous a été rapporté un nouvel incident qui s’est déroulé cette semaine lorsque Jean-Pierre Vitrant, (mari de Marie-Christine Robin, colistière de Gerard Faïs) et webmaster du blog de campagne de Gérard Faïs, a insulté publiquement dans des termes incroyablement vulgaires une colistière de la liste de JC Richard.

COMMENTAIRES sur “Municipales au Beausset: 7 listes sont déposées

  1. Mr Ferrero pourrait-il nous dire la vérité sur ses liens familiaux ainsi que certains de ses colistiers avec des employés communaux? Peut-il nous dire comment il ferait pour gérer la commune en toute indépendance ?

  2. faut pas me dire que certain ne se generait pas pour régler leurs comptes. C’est pas tous des copains à la mairie. On a pas besoin d’un maire qui fais du copinage et qui favorise les membres de sa famille et de ses colistiers. Faut pas mélanger.

  3. je travaille à la mairie du beausset. Je ne soutien aucun candidat car c’est pas mon rôle. Mais je veux dire que je suis très inquiet qu’un candidat à la mairie et beaucoup de gens de sa liste ont des membre de leur famille chez les agents de la commune. y a un de ses colistiers qui a 4 membre de sa famille qui sont chefs de service!!! Je fai mon travail honetement et je veux pas de différence

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE