Municipales 2014: pas d’investiture UMP au Beausset

umpNous l’annoncions en primeur hier soir sur Twitter: pour les élections municipales de 2014, la fédération UMP du Var ne donnera pas d’investiture au Beausset (ni à Sanary et ni à Bandol, mais pas pour les mêmes raisons).

Au Beausset, C’est Serge Chiapello qui avait officiellement annoncé en Mars 2013 qu’il solliciterait cette investiture (voir ici). On prêtait d’ailleurs la même intention à Georges Ferrero… C’est donc un gros coup dur pour ces deux potentiels candidats alors même que leur candidature n’est toujours pas officiellement déclarée…

Du côté du maire c’est la satisfaction. En effet, Jean-Claude Richard, sans étiquette et souhaitant le rester bien que s’inscrivant « dans la majorité départementale », avait déclaré à plusieurs reprises ne pas vouloir s’enfermer dans une démarche partisane alors que sa proximité avec Josette Pons, députée UMP, est connue de tous. L’UMP l’aura donc écouté et lui apporte son soutien subtilement en dégageant un peu plus la route vers les prochaines municipales…

C’est sur Twitter que les réactions se faisaient hier soir. Cette décision « est très logique et témoigne d’une vraie connaissance des facteurs locaux » indiquait, sur son compte TwitterCarol Louveau, colistière de Jean-Claude Richard, tandis que sur celui du groupe Le Beausset Agit on ne cachait pas sa satisfaction en indiquant que Jean-Claude Richard « conduira une liste pour Le Beausset sans exclusive et sans exclusion » dans un objectif de rassemblement au bénéfice des Beaussétans et « avec le soutien personnel de Josette Pons »

 

 

 

 

COMMENTAIRES sur “Municipales 2014: pas d’investiture UMP au Beausset

  1. C’est une belle reconnaissance de ce que fait notre maire qui n’appartient à aucun parti politique! A quoi ça sert aujourd’hui de dire j’appartiens a tel ou tel partie quand même en interne tout le monde se déchire. Chaque être humain a sa liberté de conscience et doit adapté son raisonnement au terrain et à son expérience. Chaque commune est unique et doit être dirigé pour l’interet général avant tout!

  2. Le maire qui se décrit lui-même comme « gaulliste » n’a jamais voulu être sous les ordres d’un parti politique et c’est bien pour nous. La conduite d’une commune n’est ni de droite ni de gauche, on le remercie pour son action. C’est une victoire pour lui et son équipe.

  3. La non appartenance à une mouvance politique est un gage de sincérité dans les décisions et les actions à prendre et entreprendre, ce que notre Maire nous a largement démontré depuis six ans.Bonne continuation

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE