Une fresque sur le Pôle Saint-Exupery

20120630-085058.jpg

20120630-085109.jpg
Une fresque à la gloire de Saint-Exupéry vient d’être réalisée sur le bâtiment du nouveau Pôle Culturel éponyme. Rappelons que ce dernier avait été réhabilité avec sobriété et goût il y a 2 ans et que la qualité de cette réalisation suscitait la quasi unanimité…

Ainsi, bien que l’œuvre artistique soit techniquement bien réalisée, cette fresque sur les façades du bâtiment ne sera surement pas, cette fois-ci, au goût de tous…

COMMENTAIRES sur “Une fresque sur le Pôle Saint-Exupery

  1. Mon seul commentaire est: désolant. Ce type de fresque vieilli très mal avec le temps. Qui plus est, la couleur rouge sur une façade rosée, c’est pas très heureux. Certains trouveront cela joli, c’est pas mon cas.

  2. Moi je la trouve géniale, à la fois esthétiquement mesurée et délicate, elle met en avant un centre culturel dont je ne connaissais même pas l’existence. Bravo !! (D’ailleurs pour un centre culturel on aurait pu imaginer plus de folie, on est en 2012 il faut oser pour séduire notre jeunesse, mais je comprends qu’il ne fallait pas bousculer les plus allergiques à la… nouveauté !)

  3. Quel gâchis! Je suis passé devant ce bâtiment hier, c’est horrible. Contrairement à ce que pense Viviane, je trouve que ça n’a rien de moderne, c’est même ringard. Ça ressemble à ce que faisait les soviétiques pendant la guerre froide.
    Alors qu’il y a encore tant de bâtiments a ravaler au Beausset, c’était vraiment pas une priorité à mon sens. Mais les goûts et les couleurs …

  4. ces commentaires négatifs me laissent songeuse…
    je me réjouis, au contraire, que Le Beausset ose un peu de fantaisie et d’originalité et je ne pense pas être le seule au regard des discussions échangées avec mes connaissances.
    en tout cas, cette fresque a au moins l’avantage de faire parler d’elle et comme le dit Etienne, les goûts et les couleurs…

  5. Pour ce qui est de vieillir très mal avec le temps… je pense que certains en connaissent un rayon… Je trouve cette fresque très « fraîche » pas trop flash justement et en plus c’est vrai que ça permet de bien repérer le pôle saint-exupéry!

  6. On est dans le pays des mécontents ! On est champion toute catégorie dans ce domaine. La fresque n’est pas non plus en plein coeur du village, il faut arreter d’etre scandalisé dès que quelque chose de nouveau arrive ! C’est joli c’est poétique bref c’est parfait pour ce batiment.

  7. C’est sûr que si ils avaient mis du jaune, du vert, du orange, ça aurait vraiment fait plus discret sur une façade « rosée »… toutes les façades de la commune sont re-faites au fur et à mesure il me semble, depuis que la nouvelle municipalité est en place, on a l’impression que la commune rajeunit.
    Et si la façade de ce bâtiment était récente, le bâtiment en lui-même était peu connu, au moins on parle de lui et on le fait connaître. Le rouge c’est sobre, moderne (et il me semble que ce n’est pas tout a fait rouge mais un rose qui tire vers le rouge)et les phrases de saint-exupéry sont bienvenue ici, juste à côté des écoles. Restons ouverts!

  8. L’avantage de cette peinture c’est qu’elle fait parler les curieux (les aigris aussi mais on ne peut pas tout avoir). Notre fille va à l’école juste à côté et elle adore les couleurs, c’est convivial et l’ensemble rend plutôt bien. J’espère que notre fille se souviendra longtemps de cette phrase « Ensemble dans la même direction »

  9. Super le circuit historique du Beausset, je me suis régalé.
    Merci à MLH de nous permettre de nous instruire ainsi, d’autant plus que l’animatrice est une ancienne enseignante et dans ses descriptions elle va à l’essentiel tout en ajoutant quelques anecdotes.Il fait si chaud pendant une heure et demie heureusement sa collègue prend de temps en temps la relève.
    Marie-Paule et Claudie sont membres du MLH mais aussi de les Cabanes du Beausset, le Beausset Bas,cette amicale défend les traditions provençales et la vie des cabanes d’autrefois du Beausset.
    Merci pour toute cette belle histoire du terroir.

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE