Manif anti LGV PACA du 12 Nov 11 au Beausset: le discours du maire

Retour sur la manifestation anti LGV PACA du 12 novembre dernier au Beausset qui aura marqué un tournant dans la lutte contre ce projet.

Nous évoquions dans un article précédent, notre souhait de voir publier le discours du maire du Beausset, Jean-Claude Richard, « teinté de ses habituelles notes de fermeté, d’ironie et de traits d’humour ». Nous l’avons trouvé et le publions ici in-extenso pour mémoire…

 

« Nous sommes ici réunis, aujourd’hui ensemble, quel que soient nos activités, nos responsabilités et nos idées pour dire non à une intention de tracé absurde de ligne à grande vitesse qui serait une catastrophe pour nos paysages, notre économie et les habitants de nos communes.

 

L’étude menée par Réseau Ferré de France est irresponsable dans sa conception, méprisante à notre égard et dédaigneuse des directives reçues. Ce ne sont pas des préposés à la bureaucratie de Bruxelles, de Paris ou de Marseille qui sauraient nous imposer leurs lois. Ce n’est pas dans les cabinets d’étude que se décrète la vie dans nos régions. Ce n’est pas à quelques technocrates en mal de promotion de décider de ce qui est bien pour nous.

 

Ce dossier est insensé et dangereux. Il va à l’encontre même des objectifs qui lui étaient fixés. Le développement durable c’est le juste équilibre entre les besoins environnementaux, économiques et sociaux. Or que constatons-nous ?

 

–       Une destruction massive sur des milliers d’hectares de notre campagne, de sa flore, de sa faune, de ses espèces protégées, de son futur parc naturel, de sa biodiversité, tout ça au profit de quelques minutes que de toute façon nous pourrions gagner en améliorant la desserte collective ou individuelle des gares existantes. Que dire des pollutions visuelle et sonore dont seraient alors victimes des milliers de nos concitoyens. Je ne veux pas être le maire qui devrait débaptiser notre village de « Le Beausset » pour le renommer « Le balafré ».

 

–       Les coûts annoncés de près de 18 milliards d’euros, c’est-à-dire le prix de 6 porte-avions, et dont on sait déjà qu’ils sont largement sous-estimés donnent le vertige et amène à penser que les ingénieurs et les comptables de RFF ont trop joué à la PlayStation dans leur enfance.

 

–       Doit-on rappeler que pour le tunnel de Toulon d’à peine 3 Km au total et d’un coût de moins d’un milliard (750 millions précisément) il aura fallu 45 ans entre les premières études et l’ouverture du deuxième tube. Alors que peut-on penser d’un projet qui lui prévoit entre 50 et 80 km de tunnel.

 

Ce n’est pas sérieux quand on sait que l’on est obligé de faire les fonds de tiroir  pour en trouver même pas la moitié afin que notre pays, la France, ne soit pas mis en faillite, alors j’ai l’impression avec vous de vivre un cauchemar.

 

Je dis à ces beaux messieurs de la ville qui vont dépenser 86 millions d’euros pour cette étude que notre monde à nous n’est pas virtuel, il n’est pas fait de stock option, de bonus et de dividende, il est fait de travail, de chair et parfois de larmes. Avec près de 1700 mds de dettes ce n’est pas l’Etat qui pourra payer, on le sait. Alors qui va payer ? Nous, encore nous ! Pourquoi ? Pour qui ? Non trop c’est trop ce n’est pas à la vertu de payer pour le vice.

 

–       Le dommage social qui résulterait d’une telle ineptie serait irrémédiable. Dans la discrétion, dans la dignité, nous ici et je sais qu’il en est pareil dans les communes voisines nous construisons notre quotidien et préparons le futur de nos enfants dans la considération de chacun, qu’il soit ancien ou nouveau beaussétan, de son labeur, de ses efforts.  Et par un coup de crayon maléfique, nos vignobles, notre agriculture, notre tourisme raisonnable, nos PME, nos artisans, nos biens, nos maisons seraient transformés en zone sinistrée sans valeur, c’est insupportable. Alors que depuis tant d’années nous nous attachons avec succès à maintenir un juste équilibre entre tous nous passerions en perte et profit pour le loisir de quelques hordes citadines? Non ce n’est pas acceptable et que l’on ne me parle pas de l’arc méditerranéen, c’est un dossier géostratégique que je connais bien et cette LGV n’a rien à voir avec le principe développé par ses concepteurs.  Un arc c’est bien mais à la condition que sa flèche ne vous tue pas.

 

Le conseil municipal du Beausset, unanime :

 

– exprime sa ferme opposition à l’évolution déraisonnable du tracé LGV Paca conduit par Réseau Ferré de France en contradiction avec le courrier ministériel du 29 juin 2009 et dans l’ignorance des réalités du terrain.

 

–       rappelle les engagements du gouvernement par lesquels le maître d’ouvrage du projet doit utiliser toutes les lignes existantes chaque fois que possible, ou à défaut en privilégiant des solutions d’enfouissement afin de protéger les riverains, la biodiversité et les exploitations agricoles.

 

–       fait savoir son attachement à l’amélioration prioritaire des réseaux TER et de fret qui constituent une exigence en matière de développement économique régional et de transport.

 

Le choix du tracé d’une éventuelle LGV ne saurait être uniquement fondé, sur un gain de temps insignifiant, sans incidence pertinente ni intérêt local.

 

Nous demandons à RFF de respecter à la lettre les engagements de l’État. Tout autre projet est inacceptable.

 


Les élus municipaux du Beausset tiennent à faire clairement savoir leur mobilisation à agir face à cette situation. Je pense pouvoir parler au nom de tous nos collègues et de toutes les populations touchées par un projet écologiquement irresponsable, économiquement insoutenable, et socialement irrecevable. Ce ne sont pas de vains mots.

 

Ceux qui sont tenté de penser qu’il suffirait de laisser s’apaiser notre colère se trompent lourdement.

 

Nous ne laisserons pas nos communes être prises en otages. La Provence se mérite, la Provence se respecte. Ici, aujourd’hui et demain, au Beausset et ailleurs cette LGV ne passera pas sans nous !

 

Merci à tous et à toutes pour votre soutien, ensemble, nous saurons gagner la bataille de la raison. »

Manifestation anti-LGV – Le Beausset 12 novembre 2011 – Discours de Jean-Claude Richard Maire

Source discours:  http://groscerveau.fr

http://videos.tf1.fr/jt-13h/lgv-paca-des-elus-votent-une-motion-d-opposition-au-projet-6836487.html


COMMENTAIRES sur “Manif anti LGV PACA du 12 Nov 11 au Beausset: le discours du maire

  1. C’est dans l’union que l’on fait de grandes choses et M.le Maire l’a compris. Ses discours sont toujours très bien construits et réfléchis. Lui et son équipe ont fait de notre village-dortoir un lieu agréable à vivre.
    C’est ensemble que l’on bâtit notre avenir, il se montre toujours avec les membres de son Conseil Municipal et ses amis.
    Cette union qu’ il a réalisée pour lutter contre la mise en place du LGV est formidable
    Cette attitude est appréciable et diffère des articles et photos-portraits que fait paraître le journal sur le Beausset.
    C’est tellement choquant qu’une association fasse paraître sur le journal,une seule personne en photo, que l’on interroge, qui se met en valeur, alors que sans les autres, elle ne peut rien faire pour organiser, réaliser.
    Merci M.Le Maire de vous unir à nous tous pour défendre notre belle Provence. Vous donnez à ces personnes nombrilistes un très bon exemple de civisme et de respect des autres.
    Nous sommes de tout coeur avec vous, protégeons notre Provnece !

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE