LGV Paca: ni ici, ni ailleurs! La manif en photos

Enorme succès de la manifestation contre la LGV Paca qui s’est tenue ce matin au Beausset.

Organisée et coordonnée par l’association Arc en Ciel du Beausset et notamment par son Vice Président, Bruno Vadon, elle a réuni entre 1500 et 2000 personnes. Parmi eux: le maire du Beausset et son Conseil Municipal, la quasi totalité des maires environnants, la députée Josette Pons, des représentants de la chambre d’agriculture du Var, les viticulteurs, des collectifs d’Aubagne, de Sanary, Bandol, Toulon, etc.

On notera le discours très fort de Jean-Claude Richard teinté de ses habituelles notes de fermeté, d’ironie et de traits d’humour (nous espérons retrouver une transcription de ce discours sur le site de la mairie) -( maj du 20/11/2011 lire le discours ici), et celui de Josette Pons (députée du Var et Vice-présidente du Conseil Général), qui, poussée par la foule, en est allée d’un « nous disons Non à Borloo, et Non à Falco » sous les acclamations de la foule… A défaut de plaire aux intéressés, cela aura au moins permis d’affirmer d’une façon claire son opposition au projet.

20111112-111303.jpg

20111112-111314.jpg

20111112-111324.jpg

20111112-111331.jpg

20111112-114351.jpg

20111112-123439.jpg

20111112-130442.jpg

20111112-130622.jpg

20111112-130642.jpg

Source vidéo: Christian Vialla – www.bandol-blog.com

COMMENTAIRES sur “LGV Paca: ni ici, ni ailleurs! La manif en photos

  1. « Lolib » a raison d’insister sur les ambiguïtés de certains.
    Il faut rappeler que NICE est intéressé par la liaison la plus rapide, et il lui importe peu qu’elle soit par TOULON ou plus directe comme prévue initialement…même si ESTROSI (solidarité oblige) s’est finalement rallié au projet adopté en juin 2009….

    Il est effectivement de bon ton d’accuser les « technocrates » et encore plus les « parisiens »…. Désolé mais ceux qui entonnent cet air populiste sinon démagogique soit se trompent soit désirent ne pas tout dire…

    Faut-il rappeler qu’en février 2009 une réunion s’est tenue à Marseille avec tous les représentants de ceux intéressés par le TGV, les pour comme les contre…Devant une opposition virulente et l’impossibilité d’obtenir un compromis quelconque (GAUDIN voulait SON TGV dans SA ville, FALCO voulait SON TGV dans SA ville…) le ministre en charge du dossier BORLOO a renvoyé le dossier en juin 2009 pour une décision désignant un haut fonctionnaire pour élaborer une proposition…. en fait il fallait gagner du temps pour ariver aux vancances d’été et faire passer le dossier en douceur… ce qui fut fait le 30 juin 2009 avec l’annonce que le tracé par MARSEILLE et TOULON était retenu…. Satisfaction de GAUDIN et FALCO… déception du préfet pour qui c’était le pire des choix…… MAIS LES POLITIQUES AVAIENT DECIDE…

    Il ne restait donc plus qu’aux techniciens (et non aux technocrates: le technocrate c’est celui qui prend la décision à la place des politiques) à préciser des tracés dans le cadre de l’option choisie le 30 juin par BORLOO, FALCO, GAUDIN.

    FALCO en février 2009:
    http://www.dailymotion.com/video/x8cl77_lgv-paca-interview-d-hubert-falco_news

    GAUDIN en février 2009 … pour qui tout est en fait décidé et… se fera:

    http://www.dailymotion.com/video/x8clro_lgv-paca-interview-de-jean-claude-g_news

    BORLO en février… noyant le poisson

    http://www.dailymotion.com/video/x8cmhttp://www.dailymotion.com/video/x8clro_lgv-paca-interview-de-jean-claude-g_news38_lgv-paca-declaration-de-jean-louis_news

  2. Ni ambiguïté des uns, ni radicalisme des autres.
    Le discours du maire du Beausset se voulait effectivement ferme, ironique et animé de traits d’humour mais sur le fond?
    Il a mis en cause les techniciens de RFF, les technocrates en mal de promotions … sans jamais citer les donneurs d’ordres que sont les élus (ici le gouvernement, puisqu’un tel projet est d’envergure nationale, en accord avec les maires des grandes villes du Sud). Depuis quand ce sont les techniciens des cabinets ministériels ou de RFF qui décident et pas les ministres, y compris le premier et le Président? C’est facile de cibler les exécutants mais ils ne font qu’obéir en apportant leurs compétences aux décideurs que nous avons élus.
    Il ne faut pas non plus jouer la surprise et crier à la trahison. Le projet est en gestation depuis de nombreuses années. Depuis 2005 nous savons qu’un passage de la LGV par le Beausset fait partie des propositions et depuis 2009 nous savons que ce passage est fortement probable.
    Du coup ce discours est extrêmement démagogique, populiste même par moments, mais pas si ferme que ça. Contrairement à de nombreux manifestants il ne rejette pas l’ensemble des tracés, il leur reproche – et Madame PONS aussi – de ne pas respecter la lettre de mission du 29 juin 2009. En creux on comprend que si cette lettre était respectée, l’un des tracés serait acceptable. Or que dit cette lettre?
    Elle dit que « le projet doit s’inscrire dans le respect d’un territoire très contraint qu’est celui de la région PACA, avec son relief, ses espaces naturels, ses paysages remarquables, ses précieuses régions agricoles et viticoles et ses espaces urbanisés. Il empruntera les lignes ou emprises existantes. A défaut les solutions d’enfouissement seront massivement privilégiées pour protéger les riverains, la biodiversité, les espaces remarquables ainsi que les exploitations agricoles et viticoles. »
    Comme dans notre secteur les lignes existantes sont saturées, si ligne il doit y avoir c’est une ligne nouvelle. A l’heure actuelle nous ne disposons d’aucun élément nous assurant que les protections promises seront là … mais rien ne permet d’affirmer quelles n’y seront pas. La porte à tous les revirements reste ouverte.
    Alors sans circonvolutions il faut dire clairement que le projet qui consiste à faire passer la LGV par Marseille et Toulon comme l’exigent Joissains – Gaudin – Guérini – Falco – Estrosi soutenus par l’ensemble des chambres de commerce de la région est absurde et inacceptable.
    Il faut aussi reconnaitre que le projet de LGV « Arc Méditerranéen » comme la liaison directe et rapide Nice – Paris à du sens mais qu’il doit se faire en en limitant au maximum les nuisances.

  3. Pingback: Association Stop Nuisances Cuers » SUCCES CONTRE LA LGV PACA

LAISSEZ UN COMMENTAIRE