Laurent BLANC: le précurseur des autocars du Beausset

En souvenir du créateur des premières lignes d’Autocar du Beausset, la halte routière re-créée l’année dernière (voir ici) a été baptisée « Laurent BLANC ».

Pour l’histoire, c’est en 1926 que les premières lignes d’autocars de Laurent BLANC ont été créés au Beausset. Pour les Beaussetans, les moyens de transports ont varié au cours des siècles: les chevaux, les charrettes, le tramway, les voitures et enfin les premiers autocars.

Durant la guerre de 1939-45, l’armée lui réquisitionnera ses camions, ses autocars et il perdra la vie au cours de l’ opération militaire dans la Sarre, durant l’hiver 1939.

Ce petit rappel historique, que souhaitait sa famille, permettra aux écoliers, collégiens, parents, adultes et enfants qui prennent les lignes de bus au Beausset de connaitre l’origine de ce moyen de transport au Beausset.

Source: la famille

12 comments for “Laurent BLANC: le précurseur des autocars du Beausset

  1. 1 septembre 2010 at 11 h 50 min

    Un bel hommage à ce grand Beaussetan !

  2. Théodore C.
    7 septembre 2010 at 18 h 48 min

    Les anciens du Beausset ont bien connu cet homme. Pour les villageois, Laurent B. a organisé diverses excursions qui ont eu beaucoup de succès.
    C’est un bon souvenir!!

  3. tharratouty
    9 septembre 2010 at 11 h 16 min

    quel age a théhodore C pour avoir connu les cars BLANC ?
    je suis pour les souvenirs du beausset, l’auteur du souvenir des cars BLANC a voulu une fois encore se faire remarquer en passant 2 fois dans Var Matin

  4. Carole
    12 septembre 2010 at 14 h 33 min

    Je n’ai que 15 ans.
    Je suis suprise de voir que c’est le nom de mon arrêt!
    Je ne savais pas qui il était. Intéressant.

  5. Janot
    13 septembre 2010 at 21 h 24 min

    Ah bon? je ne savais pas que ce rappel historique était passé dans Var Matin. Je ne l’ai pas vu écrit.

    En tout cas merci au site Le Beausset Info de m’avoir donné des renseignements sur cet homme.

    Continuez comme ça à nous parler du passé, c’est intéressant.

  6. Suzon
    14 septembre 2010 at 13 h 59 min

    Tout à fait d’accord avec Janot.
    Je n’ai jamais lu un tel article dans Var Matin donc bonne initiative du site d’avoir fait cet article.
    Par contre dans var Matin, j’avais vu un article sur la Libération du Beausset en 44 avec photo et plein d’autres dans la vitrine de la maison du tourisme, c’était instructif.

  7. Ludo.v
    3 mai 2011 at 7 h 48 min

    A Tharratouty
    Cette personne qui n’a pas le courage de donner son véritable prénom, nom, pour déployer sa mesquinerie sur une autre personne..
    Sachez Monsieur que nous sommes un grand nombre de Beaussetans très âgés qui avons connu la guerre de 39-45 et avons connu
    Laurent qui a ouvert le village vers l’ extérieur, qui a donné du travail à un grand nombre de villageois.
    Nos petits- enfants nous permettent de nous exprimer par mail sur info le Beausset pour vous dire que malgré nos 80,87,89 ans, nous nous souvenons…MERCI A JACKY LAURENT , A MIRO DAMIANI, A LOUIS ET ANNIE GROSSO , A INFO LE BEAUSSET, A M.LE MAIRE, A ETIENNE BASSO L’AMI DE MIMIE ET PAUL BLANC pour nous aider à revivre ce passé qui illumine notre vieillesse.Nous sommes de tout coeur avec les enfants et les petits- enfants de Laurent.
    Tharratouty laissez- nous en PAIX ! Avec nos souvenirs.
    Théo tu as eu raison d’ écrire ça. Nous les anciens beaussetans.

  8. titin
    22 décembre 2011 at 14 h 26 min

    Je ne peux plus marcher jusqu’à la fontaine et regarder au soleil les gens passer.
    Merci à l’ ordinateur de mon petit-fils de me permettre d’envoyer à tous mes amis d’avant guerre 39.45 un bonjour de fin d’année 2011.
    Salut à vous les 80-90 ans,Henri, Loulou, Ludo,Jean, Toine,Théo,Janot,Etienne… et toi Fifine, Dédé, Thérésette, Agnès, Mimie,Monette, Josette, Paule, Jane…j’ai la mémoire qui flanche mais qu’est-ce-que nous étions heureux avant la guerre,nous étions jeunes et nous contentions de peu.
    Marie Rose(Miro) ne m’en voudra pas d’estropiller notre belle langue provençale.
    ço que voulèn:
    A l’an que ven,
    Que se siam pas mai
    Qui siguem pas mens.
    Je suis tellement mal foutu dans ma vieillesse, je ne sais pas si je serai encore là l’an prochain.
    Info le beausset m’a procuré beaucoup de joies en lançant ces photos, c’était le bon temps.
    Avec l’alimentation, le garage,les camions et les autocars, Monsieur BLANC Laurent avient donné du travail à beaucoup de Beaussetans dans les années 1920.

  9. Yolande
    13 mars 2012 at 11 h 39 min

    Salut, c’est moi Yolande surnommée YOYO pour les copains, je cherche à contacter les petits-enfants de M.BLANC Laurent.
    Ils doivent demander mon numéro à notre copine commune Hélène.
    Mon grand-père avait travaillé avec M.BLANC et c’est avec plaisir que je voudrais les revoir et parler du bon vieux temps, de nos parents , de nos familles…De nous.
    Merci info le beausset.

  10. Jacques
    5 avril 2012 at 9 h 58 min

    Yolande, j’espère que tu as réussi dans tes recherches.

    De mon côté je voudrais entrer en relation avec des anciens copains des années 1960-1980 du groupe artistique les jeunes loups.

    Je remercie Info Le Beausset de me permettre de lancer cet appel.

  11. Colette
    6 avril 2012 at 8 h 14 min

    Jacques,
    Je sais que l’animatrice a déjà signalé l’existence d’une AMICALE des JEUNES LOUPS groupe artistique des années 60-70.
    Il faut savoir que certains sont décédés jeunes, d’autres sont partis de la région ou ont tourné la page face à des maladies,des disputes, des drames familiaux.
    Depuis son retour au pays,en huit ans,l’animatrice a réussi à revoir une vingtaine d’entre eux.

    Viens les rejoindre sur le site et tu pourras les contacter.

    http://jeunesloups-lebeausset.e-monsite.com

  12. Joseph.D.
    2 juillet 2012 at 7 h 55 min

    Joseph.D

    En cette fête provençale que donne chaque année ES BEU CE QUE MA FA PITCHOUN à St Anne de Castellet, j’ai pu découvrir une très belle exposition de photos sur les moyens de locomotion d’ autrefois. Bravo à tous !
    J’ai pu revoir également des photos des premiers autocars du canton. C’est super ! Avec toute la concurence qu’il pouvait y avoir, M.BLANC Laurent et sa femme Louise ont lancé les premières lignes d’autocars du Beausset vers les années 1920-1925,c’était de rudes travailleurs.Pendant la guerre, il a perdu la vie puis son fils aîné Paul, sa veuve a vendu leur société à la CPTA. Beaucoup de leurs ouvriers ont perdu du travail.
    Je sais que leur garage appartient aujourd’hui à MICHEL PNEUS boulevard Chanzy au Beausset, en face du restaurant LA GRANGE de Gorges Ferrero et un peu plus loin leur terrain a vu se construire un hôtel restaurant. Dans son dernier livre le journaliste Jacky Laurent en parle
    LE MALHEUR DES UNS FAIT LE BONHEUR DES AUTRES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *