Un parking comme cheval de bataille politique !

va-matin_parking_spahis2C’est profondément stupéfiant!

Alors que tous les jours, les Beaussétans, les visiteurs extérieurs (touristes, professionnels, etc) galèrent pour trouver une place de parking au Beausset, un conseiller municipal de l’opposition engage une bataille judiciaire pour stopper l’aménagement d’un parking au rond-point des Spahis pour une question de procédure mineure !

On vous en parlait dans un précédent article, des aménagements étaient réalisés sur cet espace dont on ne savait plus très bien quelle était la destination initiale (« une aire de pique-nique pour vacanciers en manque des attraits du périphérique parisien, une aire de stationnement sauvage pour les riverains, un sanctuaire pour les derniers pins proches du village… »).

Or, depuis, nous avons appris que cet espace était aménagé pour créer une quarantaine de places de parking. Qui irait s’en plaindre ? Surement pas les riverains et les habitants du Beausset !

Alors pourquoi engager une bataille juridique ridicule sur ce projet aux conséquences forcément couteuses pour la commune? Pour permettre à un ex-premier adjoint d’exister médiatiquement et politiquement ou réellement pour défendre les intérêts du Beausset et de ses habitants?

Cette question peut légitimement être posée !

Lisez l’article que Var Matin a consacré à ce sujet.

Mise à jour déc 2009: Mr Alimi a été débouté par le tribunal administratif de Toulon et a été condamné à verser à la commune du Beausset un dédommagement de 1000 Euros.

COMMENTAIRES sur “Un parking comme cheval de bataille politique !

  1. C’est en effet du grand n’importe quoi! A quoi joue-t-il Mr Alimi?
    Comment ne pas penser que cette affaire n’est rien d’autre qu’une vengeance à l’encontre de son ancien groupe politique ? Ça n’est d’ailleurs pas le seul référé qu’il a déposé puisqu’il en est rendu à son 4ème ou 5ème, dont aucun ne lui donné raison! Où est l’intérêt des Beaussétans la dedans ? Doit-on accepter que Mr Alimi nous prenne en otage nous les habitants de ce village et oblige la municipalité à dépenser l’argent de nos impôts pour ses petites manœuvres personnelles ? Non, décidément, non !

  2. Christelle Le Noir 6 août 2009 at 22 h 23 min - Reply

    Mr Alimi se découvre tout d’un coup le gardien des bonnes règles administratives! Quand on sait son parcours politique depuis des décennies, il n’a créé que des problèmes partout où il est passé, y compris chez les Centristes quand il a essayé de se faire élire sans succès président départemental! C’est l’éternel second frustré. Si encore il avait une image de compétence et d’intégrité! Il lui a fallu moins de 6 moins pour se mettre à dos la totalité du groupe politique avec lequel il a été élu aux municipales dernières ! Il ne peut que s’en prendre à lui ! Par contre, il na toujours pas compris qu’on est plus au temps d’Arecks et que l’ordre et droiture sont maintenant de rigueur au Beausset. Peut être est-il temps pour lui d’envisager une reconversion dans une autre commune, car qui voudrait encore de lui au Beausset ?

DEPOSEZ UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE